: Economie Finance

Page 1 sur 121234510Dernière page »

ebook – livre numérique – critiques – Les capteurs solaires à air – Guy Isabel

Source de la critique référencée :

les capteurs solaires à air

Les capteurs solaires à air de Guy Isabel

Prix : 8.49 €
Tutoriel

Tutoriel pour la lecture des livres

Une question ?

Vous avez une question ? Posez la ici !

email

ebook – livre numérique – critiques – La Barricade – Eric Hazan

L’histoire d’un objet qui a disparu du paysage révolutionnaire, bien que la rue soit restée un champ de bataille. Trois siècles d’histoire en fait, brossés par Eric Hazan, des Guerres de Religion à la Commune de Paris qui en signera le dernier acte, symptôme, peut-être, d’une stratégie de tragédie qu’allaient inaugurer les nouvelles batailles populaires dans Paris et sa banlieue. Une invention parisienne, qui finit par s’exporter partout en Europe, mettant en scène les mêmes ustensiles, les mêmes personnages, avec ses gamins de Paris, ses femmes, ses ouvriers, ses étudiants, un personnel constant d’une œuvre tout autant poétique que politique. Tout commença le 12 mai 1588, avec les barricades de la Ligue prenant à leur piège les troupes d’Henri III. Eric Hazan en dessine le ferment : une authentique révolte populaire rencontrant des chefs pressés d’en découdre avec l’autorité centrale, et des troupes retournées, refusant de servir une répression injuste. Soit les ingrédients de la réussite de ces barricades victorieuses que Paris ne connaîtra plus trois siècles plus tard. Le comte de Brissac en serait l’inventeur. Saint-Séverin, Maubert, prodiguant ses conseils, il sut gagner la foule à sa stratégie, transformant les barricades en armes offensives, avançant littéralement sur les troupes pour les enfermer dans leur nasse et contraindre le roi à quitter Paris. Le grand mouvement est là, qui dessine son avant et son après : avant, les barricades au fond ne se contentaient pas d’être de simples objets symboliques, elles étaient une arme, offensive, avançant littéralement sur les troupes, séparant les colonnes, isolant leurs chefs, enfermant peu à peu des soldats désemparés dans leur piège parfait. Après, quand le Pouvoir eut compris ce fonctionnement et se mit à élargir les rues pour en rendre le retranchement impossible, elles devinrent défensives, signant la défaite des comités de quartier contre la puissance d’une répression au commandement unique. Car repliées dans l’identité de la rue-village, des barricades de la faim aux barricades de la révolte, partout l’élément spontanée finit par desservir leur cause. La barricade ne sera plus un engin militaire, mais un instrument politique. Le retournement est aussi là. Delacroix ne s’y est pas trompé, qui montre cependant encore le Peuple rassemblé dans l’assaut qu’il prodigue. 1830. L’apogée de la barricade selon Eric Hazan. Dans un grand mouvement offensif, le peuple enfermera une dernière fois les troupes armées, prises au piège de ce Paris des révolutions. Il restera aux Canuts de Lyon l’héroïsme d’écrire les dernières pages fiévreuses des barricades ouvrières, une poignée d’entre eux embusquée derrière elles, mettant à mal 8 000 soldats déconfits. Viendront ensuite les barricades du désespoir, celles de 1848, celles de la Commune de Paris, indéfendables désormais dans le Paris de Hausmann. Désormais écrit Eric Hazan, « toutes les batailles urbaines où l’insurrection fondera sa logique sur la barricade, seront défaites ». Aucune troupe, aucune police ne sera plus jamais pris au piège. De la barricade, il restera sa fonction symbolique, décryptée par l’auteur : le Peuple à l’épreuve de sa solidarité, de sa détermination, édifiant une vraie scène de théâtre, se créant lui-même derrière les pavés de Paris, subvertissant l’ordre physique de la ville, tout autant que son ordre politique, et disposant enfin d’une tribune depuis laquelle interpeller le monde et le Pouvoir en place. La suite sera plus incertaine. De l’héritage des barricades,

ebook – livre numérique – critiques – Le travail du consommateur – Marie-Anne Dujarier

Le travail du consommateur de Marie-Anne Dujarier

ebook – livre numérique – critiques – La Ville de demain – Christophe Barge , Thierry Solere

La ville de demain de Christophe Barge et Thierry Solère

ebook – livre numérique – critiques – Révolution numérique révolution culturelle ? – Rémy Rieffel

Révolution numérique, révolution culturelle ? de Rémy Rieffel

ebook – livre numérique – critiques – Ingrédients pour une vie de passions formidables – Luis Sepúlveda , Bertille Hausberg

Ingrédients pour une vie de passions formidables, traduit de l’espagnol (Chili) par Bertille Hausberg, avril 2014, 144 pages, 16 €  L’autre SepúlvedaIngrédients pour une vie de passions formidables présente au lecteur un Luis Sepúlveda, chez lui, débarrassé de sa plume. Le livre s’ouvre sur une réunion de famille autour d’un repas où sont réunis enfants et petits-enfants. Luis Sepúldeva accède ici au rang de patriarche et on l’appelle par respect le Viejo.Le récit est présenté comme une conversation avec le lecteur. Les chapitres sont courts. L’auteur aborde tous les sujets du quotidien. Il évoque ses années auprès de Salvador Allende et l’admiration qu’il nourrit depuis toujours pour cette figure politique. Il confie aussi sa relation difficile et ambivalente envers le Chili mais aussi envers l’Espagne, son pays d’accueil. Fidèle à sa position d’écrivain engagé, il dénonce les malversations financières et la corruption qui faisaient loi avant que la bulle financière n’éclate en Espagne. RédacteurVictoire NGuyen

ebook – livre numérique – critiques – Corse – Collectif , Vincent Formica , Sarah Meneghello

La huitième édition du festival du polar corse et méditerranéen sera sur les rails le 18 juillet en partenariat avec les Chemins de Fer de la Corse. Au départ de Bastia, de passage à Corte, puis à Ajaccio (le 19 juillet) et au CCAS de Porticcio (le 20 juillet), le rendez-vous 2014 des amateurs de littérature policière s’annonce prometteur: deux rencontres en nocturnes sont d’ores et déjà  au programme, à la librairie Album le 18 juillet à Bastia en présence d’Elena Piacentini, d’Anouk Langaney et de nombreux autres auteurs dont Olivier Collard, Okuba Kentaro, Petr’Anto Scolca, Hervé Sard , Antoine Albertini et Jean-Pierre Orsi, et sur la place Foch à Ajaccio le 19. Une petite surprise de 80 pages attend également les lecteurs : un recueil collectif dédié au train de la Corse, rassemblant Elisabeth Milelliri, Eric Patris, Ugo Pandolfi et Jean-Paul Ceccaldi, est publié  par les éditions Ancre Latine en partenariat avec les CFC à l’occasion de cet événement. Tous les renseignements sur le blog officiel du polar en cavale.

ebook – livre numérique – critiques – Adieux au capitalisme – Jérôme Baschet

Adieux au capitalisme de Jérôme Baschet

ebook – livre numérique – critiques – Introduction au hip-hop management – Jean-Philippe Denis

Introduction au Hip-Hop management de Jean-Philippe Denis

ebook – livre numérique – critiques – Quand l’austérité tue – Samuel Sfez , David Stuckler , Sanjay Basu , Les Économistes Atterrés

Quand l’austérité tue de David Stuckler et Sanjay Basu

Page 1 sur 121234510Dernière page »